Mon site SPIP

Accueil > Littérature > Littérature moderne et contemporaine > Paul d’Ivoi – La Mort de l’Aigle

Paul d’Ivoi – La Mort de l’Aigle

Romans napoléoniens

lundi 1er juin 2015, par Charles RIDOUX

Cet article présente l’analyse littéraire de deux romans napoléoniens de Paul d’Ivoi, auteur de romans populaires qui s’inscrit dans la lignée des Voyages extraordinaires de Jules Verne. Dans La Mort de l’Aigle, nous avons le récit romancé de la campagne de France qui va aboutir à la première abdication de Napoléon à Fontainebleau, le 20 avril 1814. Les Cinquante conduisent le lecteur de l’île d’Elbe à Waterloo, où disparaît le jeune héros de cette épopée romanesque, Espérat Milhuitcent.

Cette étude aborde successivement le drame familial du jeune héros, puis son articulation au drame national de la France au moment de l’invasion, avec l’entrée d’Espérat au service de l’Empereur. Sont présentés ensuite l’entourage, les missions et les exploits du héros et de ses compagnons. S’ensuit une réflexion sur le roman idéologique, avec la mention de quelques jugements historiques et enfin quelques brèves considérations relatives à l’écriture du genre ’roman populaire’.